Kindu, chef-lieu de la province du Maniema

Les habitants du bloc RVA, dans le quartier Basoko dans la commune de Kasuku, à Kindu, chef-lieu de la province du Maniema, se plaignent de la carence d’eau potable qui s’observe ce dernier temps dans leur entité, a appris l’Agence congolaise de presse (ACP) dans cette partie de la ville de Kindu.Selon les habitants rencontrés par un journaliste de l’ACP, ils sont inquiétés du fait que « l’eau ne coule plus ce dernier temps pendant la journée dans les sources construites par la Coopération technique belge (CTB) ».

Plusieurs conséquences s’observent déjà au sein de la communauté, notamment l’utilisation d’une eau qui n’est pas propre à la consommation, les femmes qui effectuent de longs trajets très tôt matin à la recherche de l’eau potable etc.

Des femmes effectuent de longs trajets très tôt matin à la recherche de l’eau potable

Des femmes effectuent de longs trajets très tôt matin à la recherche de l’eau potable

Contacté à ce sujet, M. Oscar Ndjoloko, président du conseil d’administration de l’Association des usagés de réseau d’eau potable(ASUREP), a indiqué que « cette situation est consécutive à la période de la saison sèche car le problème se focalise au niveau de l’usine de captage qui est constituée par 4 sources d’eau et parmi les quatre, deux sources ne fonctionnent pas et ceci entraine une diminution du débit d’eau, alors que ce dernier temps une grande partie de la population de Kindu s’approvisionne en eau potable à travers cette source » .

Selon toujours la même source, « depuis que ce bloc a été ouvert, il n’est pas alimenté par la REGIDESO ». Par la même occasion, il a appelé le partenaire à lui venir en aide afin de trouver une solution face à ce problème, a-t-il conclu.

(*) Cette dépêche est de l’Agence Congolaise de presse (ACP).

Laisser un commentaire