Croix-Rouge : Bruno Tshibala inaugure le Centre orthopédique de Kalembe-Lembe

0

Le Premier ministre, Bruno Tshibala a procédé à l’inauguration du Centre orthopédique de la Croix-Rouge, samedi 18 novembre 2017. L’œuvre a été réalisée par la Croix-Rouge de la RDC en partenariat avec le Croissant Rouge de la République islamique d’Iran, avec l’aide du ministère des Affaires sociales. Le centre est situé sur l’avenue Kalembe-Lembe, dans la commune de Lingwala, non loin de l’Hôpital pédiatrique de Kalembe-Lembe. «Conscient de la nécessité de leur offrir un cadre approprié pour leur prise en charge le gouvernement de la république a décidé de conclure un partenariat avec la Croix-Rouge de la République islamique d’Iran dont nous célébrons ce jour-là première réalisation», a déclaré le Premier ministre. Il a par la suite expliqué qu’au-delà des défis multiples auxquels il est confronté, son gouvernement se réjouit d’inaugurer ledit centre orthopédique qui vient, a-t-il indiqué, non seulement enrichir la ville en installations de pointe, mais aussi soulager une couche importante de la population congolaise vivant avec handicap. «C’est donc avec plaisir renouvelé que j’ai tenu personnellement à présider la cérémonie d’inauguration de ce centre orthopédique fruit du partenariat entre les deux organisations humanitaires», a-t-il ajouté. Bruno Tshibala a rappelé l’intérêt qu’il y a à revaloriser l’«acte de volontariat» en promettant d’apporter son appui pour renforcer sur le plan logistique et matériel la Croix-Rouge de la RDC qu’il a qualifiée de premier mouvement humanitaire du pays. «Je tiens à rendre hommage vibrant à Son Excellence Monsieur le président de la république, chef de l’État, Joseph Kabila Kabange pour l’importance qu’il accorde aux œuvres sociales qui visent le bien-être de la population congolaise dans l’ensemble et particulièrement les personnes à mobilité réduite», a-t-il déclaré. Pour sa part, Grégoire Mateso, président national de la Croix-Rouge de la RDC, a remercié le chef du gouvernement pour son implication et sa détermination à concrétiser le centre en l’inaugurant. « Excellence Monsieur le Premier ministre, le fait de venir inaugurer personnellement ce centre, accompagné des membres du gouvernement, nous touche profondément et rassure à tous les volontaires de la Croix-Rouge de la RDC de la volonté du gouvernement, à renforcer le rôle d’auxiliaire des pouvoirs publics que joue votre Croix-Rouge de la RDC», a-t-il affirmé. Grégoire Mateso a reconnu qu’aujourd’hui, grâce au partenariat avec le Croissant Rouge de la République islamique d’Iran et avec l’appui du gouvernement à travers le ministère des affaires sociales qui avait cédé le terrain à la Croix-Rouge en acceptant le démarrage des travaux de réhabilitation par le Croissant Rouge iranien, le Centre orthopédique de Kalembe-Lembe est finalement prêt à être opérationnel. «A ce jour, ce centre peut fournir les divers appareils orthopédiques pour les personnes handicapées physiques et autres catégories, une équipe de personnels a été formée et peut contribuer à offrir une production mensuelle en moyenne de 25 à 30 appareils (orthèses, prothèses, chaussures ortho, semelles, et cannes anglaises). Des consultations en kiné, visites et suivi médical sont également prévus », a-t-il détaillé. En guise de remerciement et encouragements, Grégoire Mateso a remis un diplôme reconnaissant à Bruno Tshibala la qualité de membre d’honneur de la Croix Rouge. Quant à lui, le Vice-président du Croissant Rouge de l’Iran a, dans son mot de circonstance, renseigné qu’à travers le monde, 1 milliard de personnes vivent avec handicap, soit 15 % de la population mondiale. Selon lui, les handicapés n’accèdent pas facilement aux soins de santé. « Ils font face aux problèmes économiques et de santé », a-t-il reconnu. M. Ruben Djunga, directeur développement organisationnel, a rappelé à l’attention de tous les sept principes de la Croix-Rouge : l’humanité, l’impartialité, la neutralité, l’indépendance, le volontariat, l’unité et l’universalité. Le ministre des Affaires sociales, Eugène Serufuli, a eu des mots justes : « Nous célébrons le partenariat entre la Croix-Rouge et le ministère des Affaires sociales, avec comme clé de voûte  la question liée à la prise en charge de personnes vivant avec handicap moteur en n RDC ». Il a en outre affirmé que le gouvernement a fait de la question d’handicap une question d’intérêt général.  Après les différentes allocutions, le Premier ministre a procédé à la visite guidée du Centre.Le Premier ministre, Bruno Tshibala a procédé à l’inauguration du Centre orthopédique de la Croix-Rouge, samedi 18 novembre 2017. L’œuvre a été réalisée par la Croix-Rouge de la RDC en partenariat avec le Croissant Rouge de la République islamique d’Iran, avec l’aide du ministère des Affaires sociales. Le centre est situé sur l’avenue Kalembe-Lembe, dans la commune de Lingwala, non loin de l’Hôpital pédiatrique de Kalembe-Lembe. «Conscient de la nécessité de leur offrir un cadre approprié pour leur prise en charge le gouvernement de la république a décidé de conclure un partenariat avec la Croix-Rouge de la République islamique d’Iran dont nous célébrons ce jour-là première réalisation», a déclaré le Premier ministre. Il a par la suite expliqué qu’au-delà des défis multiples auxquels il est confronté, son gouvernement se réjouit d’inaugurer ledit centre orthopédique qui vient, a-t-il indiqué, non seulement enrichir la ville en installations de pointe, mais aussi soulager une couche importante de la population congolaise vivant avec handicap. «C’est donc avec plaisir renouvelé que j’ai tenu personnellement à présider la cérémonie d’inauguration de ce centre orthopédique fruit du partenariat entre les deux organisations humanitaires», a-t-il ajouté. Bruno Tshibala a rappelé l’intérêt qu’il y a à revaloriser l’«acte de volontariat» en promettant d’apporter son appui pour renforcer sur le plan logistique et matériel la Croix-Rouge de la RDC qu’il a qualifiée de premier mouvement humanitaire du pays. «Je tiens à rendre hommage vibrant à Son Excellence Monsieur le président de la république, chef de l’État, Joseph Kabila Kabange pour l’importance qu’il accorde aux œuvres sociales qui visent le bien-être de la population congolaise dans l’ensemble et particulièrement les personnes à mobilité réduite», a-t-il déclaré. Pour sa part, Grégoire Mateso, président national de la Croix-Rouge de la RDC, a remercié le chef du gouvernement pour son implication et sa détermination à concrétiser le centre en l’inaugurant. « Excellence Monsieur le Premier ministre, le fait de venir inaugurer personnellement ce centre, accompagné des membres du gouvernement, nous touche profondément et rassure à tous les volontaires de la Croix-Rouge de la RDC de la volonté du gouvernement, à renforcer le rôle d’auxiliaire des pouvoirs publics que joue votre Croix-Rouge de la RDC», a-t-il affirmé. Grégoire Mateso a reconnu qu’aujourd’hui, grâce au partenariat avec le Croissant Rouge de la République islamique d’Iran et avec l’appui du gouvernement à travers le ministère des affaires sociales qui avait cédé le terrain à la Croix-Rouge en acceptant le démarrage des travaux de réhabilitation par le Croissant Rouge iranien, le Centre orthopédique de Kalembe-Lembe est finalement prêt à être opérationnel. «A ce jour, ce centre peut fournir les divers appareils orthopédiques pour les personnes handicapées physiques et autres catégories, une équipe de personnels a été formée et peut contribuer à offrir une production mensuelle en moyenne de 25 à 30 appareils (orthèses, prothèses, chaussures ortho, semelles, et cannes anglaises). Des consultations en kiné, visites et suivi médical sont également prévus », a-t-il détaillé. En guise de remerciement et encouragements, Grégoire Mateso a remis un diplôme reconnaissant à Bruno Tshibala la qualité de membre d’honneur de la Croix Rouge. Quant à lui, le Vice-président du Croissant Rouge de l’Iran a, dans son mot de circonstance, renseigné qu’à travers le monde, 1 milliard de personnes vivent avec handicap, soit 15 % de la population mondiale. Selon lui, les handicapés n’accèdent pas facilement aux soins de santé. « Ils font face aux problèmes économiques et de santé », a-t-il reconnu. M. Ruben Djunga, directeur développement organisationnel, a rappelé à l’attention de tous les sept principes de la Croix-Rouge : l’humanité, l’impartialité, la neutralité, l’indépendance, le volontariat, l’unité et l’universalité. Le ministre des Affaires sociales, Eugène Serufuli, a eu des mots justes : « Nous célébrons le partenariat entre la Croix-Rouge et le ministère des Affaires sociales, avec comme clé de voûte  la question liée à la prise en charge de personnes vivant avec handicap moteur en n RDC ». Il a en outre affirmé que le gouvernement a fait de la question d’handicap une question d’intérêt général.  Après les différentes allocutions, le Premier ministre a procédé à la visite guidée du Centre.Le Premier ministre, Bruno Tshibala a procédé à l’inauguration du Centre orthopédique de la Croix-Rouge, samedi 18 novembre 2017. L’œuvre a été réalisée par la Croix-Rouge de la RDC en partenariat avec le Croissant Rouge de la République islamique d’Iran, avec l’aide du ministère des Affaires sociales. Le centre est situé sur l’avenue Kalembe-Lembe, dans la commune de Lingwala, non loin de l’Hôpital pédiatrique de Kalembe-Lembe. «Conscient de la nécessité de leur offrir un cadre approprié pour leur prise en charge le gouvernement de la république a décidé de conclure un partenariat avec la Croix-Rouge de la République islamique d’Iran dont nous célébrons ce jour-là première réalisation», a déclaré le Premier ministre. Il a par la suite expliqué qu’au-delà des défis multiples auxquels il est confronté, son gouvernement se réjouit d’inaugurer ledit centre orthopédique qui vient, a-t-il indiqué, non seulement enrichir la ville en installations de pointe, mais aussi soulager une couche importante de la population congolaise vivant avec handicap. «C’est donc avec plaisir renouvelé que j’ai tenu personnellement à présider la cérémonie d’inauguration de ce centre orthopédique fruit du partenariat entre les deux organisations humanitaires», a-t-il ajouté. Bruno Tshibala a rappelé l’intérêt qu’il y a à revaloriser l’«acte de volontariat» en promettant d’apporter son appui pour renforcer sur le plan logistique et matériel la Croix-Rouge de la RDC qu’il a qualifiée de premier mouvement humanitaire du pays. «Je tiens à rendre hommage vibrant à Son Excellence Monsieur le président de la république, chef de l’État, Joseph Kabila Kabange pour l’importance qu’il accorde aux œuvres sociales qui visent le bien-être de la population congolaise dans l’ensemble et particulièrement les personnes à mobilité réduite», a-t-il déclaré. Pour sa part, Grégoire Mateso, président national de la Croix-Rouge de la RDC, a remercié le chef du gouvernement pour son implication et sa détermination à concrétiser le centre en l’inaugurant. « Excellence Monsieur le Premier ministre, le fait de venir inaugurer personnellement ce centre, accompagné des membres du gouvernement, nous touche profondément et rassure à tous les volontaires de la Croix-Rouge de la RDC de la volonté du gouvernement, à renforcer le rôle d’auxiliaire des pouvoirs publics que joue votre Croix-Rouge de la RDC», a-t-il affirmé. Grégoire Mateso a reconnu qu’aujourd’hui, grâce au partenariat avec le Croissant Rouge de la République islamique d’Iran et avec l’appui du gouvernement à travers le ministère des affaires sociales qui avait cédé le terrain à la Croix-Rouge en acceptant le démarrage des travaux de réhabilitation par le Croissant Rouge iranien, le Centre orthopédique de Kalembe-Lembe est finalement prêt à être opérationnel. «A ce jour, ce centre peut fournir les divers appareils orthopédiques pour les personnes handicapées physiques et autres catégories, une équipe de personnels a été formée et peut contribuer à offrir une production mensuelle en moyenne de 25 à 30 appareils (orthèses, prothèses, chaussures ortho, semelles, et cannes anglaises). Des consultations en kiné, visites et suivi médical sont également prévus », a-t-il détaillé. En guise de remerciement et encouragements, Grégoire Mateso a remis un diplôme reconnaissant à Bruno Tshibala la qualité de membre d’honneur de la Croix Rouge. Quant à lui, le Vice-président du Croissant Rouge de l’Iran a, dans son mot de circonstance, renseigné qu’à travers le monde, 1 milliard de personnes vivent avec handicap, soit 15 % de la population mondiale. Selon lui, les handicapés n’accèdent pas facilement aux soins de santé. « Ils font face aux problèmes économiques et de santé », a-t-il reconnu. M. Ruben Djunga, directeur développement organisationnel, a rappelé à l’attention de tous les sept principes de la Croix-Rouge : l’humanité, l’impartialité, la neutralité, l’indépendance, le volontariat, l’unité et l’universalité. Le ministre des Affaires sociales, Eugène Serufuli, a eu des mots justes : « Nous célébrons le partenariat entre la Croix-Rouge et le ministère des Affaires sociales, avec comme clé de voûte  la question liée à la prise en charge de personnes vivant avec handicap moteur en n RDC ». Il a en outre affirmé que le gouvernement a fait de la question d’handicap une question d’intérêt général.  Après les différentes allocutions, le Premier ministre a procédé à la visite guidée du Centre.Le Premier ministre, Bruno Tshibala a procédé à l’inauguration du Centre orthopédique de la Croix-Rouge, samedi 18 novembre 2017. L’œuvre a été réalisée par la Croix-Rouge de la RDC en partenariat avec le Croissant Rouge de la République islamique d’Iran, avec l’aide du ministère des Affaires sociales. Le centre est situé sur l’avenue Kalembe-Lembe, dans la commune de Lingwala, non loin de l’Hôpital pédiatrique de Kalembe-Lembe. «Conscient de la nécessité de leur offrir un cadre approprié pour leur prise en charge le gouvernement de la république a décidé de conclure un partenariat avec la Croix-Rouge de la République islamique d’Iran dont nous célébrons ce jour-là première réalisation», a déclaré le Premier ministre. Il a par la suite expliqué qu’au-delà des défis multiples auxquels il est confronté, son gouvernement se réjouit d’inaugurer ledit centre orthopédique qui vient, a-t-il indiqué, non seulement enrichir la ville en installations de pointe, mais aussi soulager une couche importante de la population congolaise vivant avec handicap. «C’est donc avec plaisir renouvelé que j’ai tenu personnellement à présider la cérémonie d’inauguration de ce centre orthopédique fruit du partenariat entre les deux organisations humanitaires», a-t-il ajouté. Bruno Tshibala a rappelé l’intérêt qu’il y a à revaloriser l’«acte de volontariat» en promettant d’apporter son appui pour renforcer sur le plan logistique et matériel la Croix-Rouge de la RDC qu’il a qualifiée de premier mouvement humanitaire du pays. «Je tiens à rendre hommage vibrant à Son Excellence Monsieur le président de la république, chef de l’État, Joseph Kabila Kabange pour l’importance qu’il accorde aux œuvres sociales qui visent le bien-être de la population congolaise dans l’ensemble et particulièrement les personnes à mobilité réduite», a-t-il déclaré. Pour sa part, Grégoire Mateso, président national de la Croix-Rouge de la RDC, a remercié le chef du gouvernement pour son implication et sa détermination à concrétiser le centre en l’inaugurant. « Excellence Monsieur le Premier ministre, le fait de venir inaugurer personnellement ce centre, accompagné des membres du gouvernement, nous touche profondément et rassure à tous les volontaires de la Croix-Rouge de la RDC de la volonté du gouvernement, à renforcer le rôle d’auxiliaire des pouvoirs publics que joue votre Croix-Rouge de la RDC», a-t-il affirmé. Grégoire Mateso a reconnu qu’aujourd’hui, grâce au partenariat avec le Croissant Rouge de la République islamique d’Iran et avec l’appui du gouvernement à travers le ministère des affaires sociales qui avait cédé le terrain à la Croix-Rouge en acceptant le démarrage des travaux de réhabilitation par le Croissant Rouge iranien, le Centre orthopédique de Kalembe-Lembe est finalement prêt à être opérationnel. «A ce jour, ce centre peut fournir les divers appareils orthopédiques pour les personnes handicapées physiques et autres catégories, une équipe de personnels a été formée et peut contribuer à offrir une production mensuelle en moyenne de 25 à 30 appareils (orthèses, prothèses, chaussures ortho, semelles, et cannes anglaises). Des consultations en kiné, visites et suivi médical sont également prévus », a-t-il détaillé. En guise de remerciement et encouragements, Grégoire Mateso a remis un diplôme reconnaissant à Bruno Tshibala la qualité de membre d’honneur de la Croix Rouge. Quant à lui, le Vice-président du Croissant Rouge de l’Iran a, dans son mot de circonstance, renseigné qu’à travers le monde, 1 milliard de personnes vivent avec handicap, soit 15 % de la population mondiale. Selon lui, les handicapés n’accèdent pas facilement aux soins de santé. « Ils font face aux problèmes économiques et de santé », a-t-il reconnu. M. Ruben Djunga, directeur développement organisationnel, a rappelé à l’attention de tous les sept principes de la Croix-Rouge : l’humanité, l’impartialité, la neutralité, l’indépendance, le volontariat, l’unité et l’universalité. Le ministre des Affaires sociales, Eugène Serufuli, a eu des mots justes : « Nous célébrons le partenariat entre la Croix-Rouge et le ministère des Affaires sociales, avec comme clé de voûte  la question liée à la prise en charge de personnes vivant avec handicap moteur en n RDC ». Il a en outre affirmé que le gouvernement a fait de la question d’handicap une question d’intérêt général.  Après les différentes allocutions, le Premier ministre a procédé à la visite guidée du Centre.Le Premier ministre, Bruno Tshibala a procédé à l’inauguration du Centre orthopédique de la Croix-Rouge, samedi 18 novembre 2017. L’œuvre a été réalisée par la Croix-Rouge de la RDC en partenariat avec le Croissant Rouge de la République islamique d’Iran, avec l’aide du ministère des Affaires sociales. Le centre est situé sur l’avenue Kalembe-Lembe, dans la commune de Lingwala, non loin de l’Hôpital pédiatrique de Kalembe-Lembe. «Conscient de la nécessité de leur offrir un cadre approprié pour leur prise en charge le gouvernement de la république a décidé de conclure un partenariat avec la Croix-Rouge de la République islamique d’Iran dont nous célébrons ce jour-là première réalisation», a déclaré le Premier ministre. Il a par la suite expliqué qu’au-delà des défis multiples auxquels il est confronté, son gouvernement se réjouit d’inaugurer ledit centre orthopédique qui vient, a-t-il indiqué, non seulement enrichir la ville en installations de pointe, mais aussi soulager une couche importante de la population congolaise vivant avec handicap. «C’est donc avec plaisir renouvelé que j’ai tenu personnellement à présider la cérémonie d’inauguration de ce centre orthopédique fruit du partenariat entre les deux organisations humanitaires», a-t-il ajouté. Bruno Tshibala a rappelé l’intérêt qu’il y a à revaloriser l’«acte de volontariat» en promettant d’apporter son appui pour renforcer sur le plan logistique et matériel la Croix-Rouge de la RDC qu’il a qualifiée de premier mouvement humanitaire du pays. «Je tiens à rendre hommage vibrant à Son Excellence Monsieur le président de la république, chef de l’État, Joseph Kabila Kabange pour l’importance qu’il accorde aux œuvres sociales qui visent le bien-être de la population congolaise dans l’ensemble et particulièrement les personnes à mobilité réduite», a-t-il déclaré. Pour sa part, Grégoire Mateso, président national de la Croix-Rouge de la RDC, a remercié le chef du gouvernement pour son implication et sa détermination à concrétiser le centre en l’inaugurant. « Excellence Monsieur le Premier ministre, le fait de venir inaugurer personnellement ce centre, accompagné des membres du gouvernement, nous touche profondément et rassure à tous les volontaires de la Croix-Rouge de la RDC de la volonté du gouvernement, à renforcer le rôle d’auxiliaire des pouvoirs publics que joue votre Croix-Rouge de la RDC», a-t-il affirmé. Grégoire Mateso a reconnu qu’aujourd’hui, grâce au partenariat avec le Croissant Rouge de la République islamique d’Iran et avec l’appui du gouvernement à travers le ministère des affaires sociales qui avait cédé le terrain à la Croix-Rouge en acceptant le démarrage des travaux de réhabilitation par le Croissant Rouge iranien, le Centre orthopédique de Kalembe-Lembe est finalement prêt à être opérationnel. «A ce jour, ce centre peut fournir les divers appareils orthopédiques pour les personnes handicapées physiques et autres catégories, une équipe de personnels a été formée et peut contribuer à offrir une production mensuelle en moyenne de 25 à 30 appareils (orthèses, prothèses, chaussures ortho, semelles, et cannes anglaises). Des consultations en kiné, visites et suivi médical sont également prévus », a-t-il détaillé. En guise de remerciement et encouragements, Grégoire Mateso a remis un diplôme reconnaissant à Bruno Tshibala la qualité de membre d’honneur de la Croix Rouge. Quant à lui, le Vice-président du Croissant Rouge de l’Iran a, dans son mot de circonstance, renseigné qu’à travers le monde, 1 milliard de personnes vivent avec handicap, soit 15 % de la population mondiale. Selon lui, les handicapés n’accèdent pas facilement aux soins de santé. « Ils font face aux problèmes économiques et de santé », a-t-il reconnu. M. Ruben Djunga, directeur développement organisationnel, a rappelé à l’attention de tous les sept principes de la Croix-Rouge : l’humanité, l’impartialité, la neutralité, l’indépendance, le volontariat, l’unité et l’universalité. Le ministre des Affaires sociales, Eugène Serufuli, a eu des mots justes : « Nous célébrons le partenariat entre la Croix-Rouge et le ministère des Affaires sociales, avec comme clé de voûte  la question liée à la prise en charge de personnes vivant avec handicap moteur en n RDC ». Il a en outre affirmé que le gouvernement a fait de la question d’handicap une question d’intérêt général.  Après les différentes allocutions, le Premier ministre a procédé à la visite guidée du Centre.Le Premier ministre, Bruno Tshibala a procédé à l’inauguration du Centre orthopédique de la Croix-Rouge, samedi 18 novembre 2017. L’œuvre a été réalisée par la Croix-Rouge de la RDC en partenariat avec le Croissant Rouge de la République islamique d’Iran, avec l’aide du ministère des Affaires sociales. Le centre est situé sur l’avenue Kalembe-Lembe, dans la commune de Lingwala, non loin de l’Hôpital pédiatrique de Kalembe-Lembe. «Conscient de la nécessité de leur offrir un cadre approprié pour leur prise en charge le gouvernement de la république a décidé de conclure un partenariat avec la Croix-Rouge de la République islamique d’Iran dont nous célébrons ce jour-là première réalisation», a déclaré le Premier ministre. Il a par la suite expliqué qu’au-delà des défis multiples auxquels il est confronté, son gouvernement se réjouit d’inaugurer ledit centre orthopédique qui vient, a-t-il indiqué, non seulement enrichir la ville en installations de pointe, mais aussi soulager une couche importante de la population congolaise vivant avec handicap. «C’est donc avec plaisir renouvelé que j’ai tenu personnellement à présider la cérémonie d’inauguration de ce centre orthopédique fruit du partenariat entre les deux organisations humanitaires», a-t-il ajouté. Bruno Tshibala a rappelé l’intérêt qu’il y a à revaloriser l’«acte de volontariat» en promettant d’apporter son appui pour renforcer sur le plan logistique et matériel la Croix-Rouge de la RDC qu’il a qualifiée de premier mouvement humanitaire du pays. «Je tiens à rendre hommage vibrant à Son Excellence Monsieur le président de la république, chef de l’État, Joseph Kabila Kabange pour l’importance qu’il accorde aux œuvres sociales qui visent le bien-être de la population congolaise dans l’ensemble et particulièrement les personnes à mobilité réduite», a-t-il déclaré. Pour sa part, Grégoire Mateso, président national de la Croix-Rouge de la RDC, a remercié le chef du gouvernement pour son implication et sa détermination à concrétiser le centre en l’inaugurant. « Excellence Monsieur le Premier ministre, le fait de venir inaugurer personnellement ce centre, accompagné des membres du gouvernement, nous touche profondément et rassure à tous les volontaires de la Croix-Rouge de la RDC de la volonté du gouvernement, à renforcer le rôle d’auxiliaire des pouvoirs publics que joue votre Croix-Rouge de la RDC», a-t-il affirmé. Grégoire Mateso a reconnu qu’aujourd’hui, grâce au partenariat avec le Croissant Rouge de la République islamique d’Iran et avec l’appui du gouvernement à travers le ministère des affaires sociales qui avait cédé le terrain à la Croix-Rouge en acceptant le démarrage des travaux de réhabilitation par le Croissant Rouge iranien, le Centre orthopédique de Kalembe-Lembe est finalement prêt à être opérationnel. «A ce jour, ce centre peut fournir les divers appareils orthopédiques pour les personnes handicapées physiques et autres catégories, une équipe de personnels a été formée et peut contribuer à offrir une production mensuelle en moyenne de 25 à 30 appareils (orthèses, prothèses, chaussures ortho, semelles, et cannes anglaises). Des consultations en kiné, visites et suivi médical sont également prévus », a-t-il détaillé. En guise de remerciement et encouragements, Grégoire Mateso a remis un diplôme reconnaissant à Bruno Tshibala la qualité de membre d’honneur de la Croix Rouge. Quant à lui, le Vice-président du Croissant Rouge de l’Iran a, dans son mot de circonstance, renseigné qu’à travers le monde, 1 milliard de personnes vivent avec handicap, soit 15 % de la population mondiale. Selon lui, les handicapés n’accèdent pas facilement aux soins de santé. « Ils font face aux problèmes économiques et de santé », a-t-il reconnu. M. Ruben Djunga, directeur développement organisationnel, a rappelé à l’attention de tous les sept principes de la Croix-Rouge : l’humanité, l’impartialité, la neutralité, l’indépendance, le volontariat, l’unité et l’universalité. Le ministre des Affaires sociales, Eugène Serufuli, a eu des mots justes : « Nous célébrons le partenariat entre la Croix-Rouge et le ministère des Affaires sociales, avec comme clé de voûte  la question liée à la prise en charge de personnes vivant avec handicap moteur en n RDC ». Il a en outre affirmé que le gouvernement a fait de la question d’handicap une question d’intérêt général.  Après les différentes allocutions, le Premier ministre a procédé à la visite guidée du Centre.Le Premier ministre, Bruno Tshibala a procédé à l’inauguration du Centre orthopédique de la Croix-Rouge, samedi 18 novembre 2017. L’œuvre a été réalisée par la Croix-Rouge de la RDC en partenariat avec le Croissant Rouge de la République islamique d’Iran, avec l’aide du ministère des Affaires sociales. Le centre est situé sur l’avenue Kalembe-Lembe, dans la commune de Lingwala, non loin de l’Hôpital pédiatrique de Kalembe-Lembe. «Conscient de la nécessité de leur offrir un cadre approprié pour leur prise en charge le gouvernement de la république a décidé de conclure un partenariat avec la Croix-Rouge de la République islamique d’Iran dont nous célébrons ce jour-là première réalisation», a déclaré le Premier ministre. Il a par la suite expliqué qu’au-delà des défis multiples auxquels il est confronté, son gouvernement se réjouit d’inaugurer ledit centre orthopédique qui vient, a-t-il indiqué, non seulement enrichir la ville en installations de pointe, mais aussi soulager une couche importante de la population congolaise vivant avec handicap. «C’est donc avec plaisir renouvelé que j’ai tenu personnellement à présider la cérémonie d’inauguration de ce centre orthopédique fruit du partenariat entre les deux organisations humanitaires», a-t-il ajouté. Bruno Tshibala a rappelé l’intérêt qu’il y a à revaloriser l’«acte de volontariat» en promettant d’apporter son appui pour renforcer sur le plan logistique et matériel la Croix-Rouge de la RDC qu’il a qualifiée de premier mouvement humanitaire du pays. «Je tiens à rendre hommage vibrant à Son Excellence Monsieur le président de la république, chef de l’État, Joseph Kabila Kabange pour l’importance qu’il accorde aux œuvres sociales qui visent le bien-être de la population congolaise dans l’ensemble et particulièrement les personnes à mobilité réduite», a-t-il déclaré. Pour sa part, Grégoire Mateso, président national de la Croix-Rouge de la RDC, a remercié le chef du gouvernement pour son implication et sa détermination à concrétiser le centre en l’inaugurant. « Excellence Monsieur le Premier ministre, le fait de venir inaugurer personnellement ce centre, accompagné des membres du gouvernement, nous touche profondément et rassure à tous les volontaires de la Croix-Rouge de la RDC de la volonté du gouvernement, à renforcer le rôle d’auxiliaire des pouvoirs publics que joue votre Croix-Rouge de la RDC», a-t-il affirmé. Grégoire Mateso a reconnu qu’aujourd’hui, grâce au partenariat avec le Croissant Rouge de la République islamique d’Iran et avec l’appui du gouvernement à travers le ministère des affaires sociales qui avait cédé le terrain à la Croix-Rouge en acceptant le démarrage des travaux de réhabilitation par le Croissant Rouge iranien, le Centre orthopédique de Kalembe-Lembe est finalement prêt à être opérationnel. «A ce jour, ce centre peut fournir les divers appareils orthopédiques pour les personnes handicapées physiques et autres catégories, une équipe de personnels a été formée et peut contribuer à offrir une production mensuelle en moyenne de 25 à 30 appareils (orthèses, prothèses, chaussures ortho, semelles, et cannes anglaises). Des consultations en kiné, visites et suivi médical sont également prévus », a-t-il détaillé. En guise de remerciement et encouragements, Grégoire Mateso a remis un diplôme reconnaissant à Bruno Tshibala la qualité de membre d’honneur de la Croix Rouge. Quant à lui, le Vice-président du Croissant Rouge de l’Iran a, dans son mot de circonstance, renseigné qu’à travers le monde, 1 milliard de personnes vivent avec handicap, soit 15 % de la population mondiale. Selon lui, les handicapés n’accèdent pas facilement aux soins de santé. « Ils font face aux problèmes économiques et de santé », a-t-il reconnu. M. Ruben Djunga, directeur développement organisationnel, a rappelé à l’attention de tous les sept principes de la Croix-Rouge : l’humanité, l’impartialité, la neutralité, l’indépendance, le volontariat, l’unité et l’universalité. Le ministre des Affaires sociales, Eugène Serufuli, a eu des mots justes : « Nous célébrons le partenariat entre la Croix-Rouge et le ministère des Affaires sociales, avec comme clé de voûte  la question liée à la prise en charge de personnes vivant avec handicap moteur en n RDC ». Il a en outre affirmé que le gouvernement a fait de la question d’handicap une question d’intérêt général.  Après les différentes allocutions, le Premier ministre a procédé à la visite guidée du Centre.