Le mémorandum des comités des jeunes remis à Bruno Tshibala

0
  • Les représentants de la jeunesse de la RDC ont remis le mémo contenant leurs desiderata au Premier ministre, Bruno Tshibala, samedi 12 août 2017, date qui coïncide avec la Journée internationale de la jeunesse, célébrée le 12 août de chaque année. Avec à leur tête Maguy Kiala, ministre de la Jeunesse et de l’Éducation à la citoyenneté, ils ont remis leur mémorandum au Premier ministre, en mains propres. Le président de la jeunesse congolaise, José Kabulo, était aussi de la partie. Concernant le contenu du mémo, ils ont préféré que seul le Premier ministre le découvre. En faisant parvenir le document détaillant leurs difficultés au chef du gouvernement, les quarante-cinq jeunes ont respecté la recommandation leur faite par Bruno Tshibala, le 8 août lorsqu’il les avait reçu au jardin des Premiers. Dans l’approche participative du Premier ministre, il est question de voir les jeunes parler de leurs problèmes et de proposer des solutions. « Nous sommes appelés à travailler ensemble, les vieux en terme d’encadrement et les jeunes en terme d’apports », leur avait-il dit, reconnaissant leurs problèmes parmi lesquels celui lié au chômage. Bruno Tshibala estime qu’il est inadmissible qu’après avoir formé des jeunes, qu’ils commencent à tourner les pouces. D’après lui, le gouvernement s’engage à redresser l’économie et à finaliser beaucoup de projets qui feront l’aubaine de ceux qui cherchent du travail. « Comme vous avez suivi et vous suivez mes activités, je reçois presque tous les jours des investisseurs qui viennent frapper à la porte pour dire : nous avons des capitaux et nous voulons nous installer et investir au Congo », avait-il déclaré.