Après avoir échangé avec l’Intersyndicale, Bruno Tshibala ordonne la réhabilitation du CDPS

0

Le Premier Ministre, Bruno Tshibala s’est entretenu mercredi 9 août 2017 avec la délégation de l’Intersyndicale nationale du Congo en vue de  poursuivre les discussions nées des revendications sociales des fonctionnaires et agents de l’Etat. Il était question, d’après  Lambert Matuku, ministre d’Etat  chargé du Travail et de la Prévoyance sociale, de trouver de solutions aux problèmes posés par cette plateforme syndicale au prédécesseur du Premier ministre Bruno Tshibala. La délégation de l’intersyndical a fait état des lieux de la levée de leur grève qui a précédée l’avènement de Brunon Tshibala à la tête du gouvernement. Selon son président, Guy Kuku, ils revendiquaient la signature d’un protocole d’accord axé sur trois points essentiels : la fixation du SMIG, la négociation d’un barème et la réhabilitation du cadre permanent pour le dialogue social (CDPS). Guy Kuku a expliqué qu’il fallait fixer le SMIG en vue de convoquer le conseil national du travail pour achever la démarche, en tenant compte de la perte du pouvoir d’achat et de leur salaire. Pour sa part, le chef du gouvernement a ordonné au ministre du Travail d’organiser, dans un bref délai, le Conseil national du travail axé sur le SMIG et de prendre des mesures pour la réhabilitation du CDPS. «Le chef du gouvernement nous fait attendre les négociations en cours dans lesquelles il a pris l’engagement de payer les fonctionnaires au taux  budgétaire», a déclaré Guy Kuku, en recommandant aux fonctionnaires et agents de l’Etat d’être vigilants par rapport aux promesses du gouvernement.