Volontariat et création d’une classe moyenne, la société civile s’adresse à Bruno Tshibala

0

Le volontariat et la création d’une classe moyenne étaient, mardi 18 juillet 2017, au centre des échanges qu’a eu le Premier ministre, Bruno Tshibala et le professeur Théodore Fumunzanza, président du Cadre de concertation des organisations de la société civile en République démocratique du Congo et président du Forum national de la société civile de la CIRGL. Avec sa délégation, Théodore Fumunzanza était venu voir le chef du gouvernement en vue de solliciter son appui. « Nous sommes venus voir le Premier ministre pour deux préoccupations : la validation de la politique nationale du volontariat par le gouvernement, et la création d’une classe moyenne en RDC », a-t-il indiqué. D’après lui, le volontariat augmente la productivité dans un pays. «Dès que les enfants congolais mettent ensemble leurs expertises, leurs capacités et intelligences au service de la nation, la vie sociale s’améliore », a-t-il expliqué. Au sujet de la classe moyenne, Théodore Fumunzanza a affirmé que celle-ci crée des emplois, ce qui implique la diminution du chômage. Après avoir prêté une oreille attentive à ses interlocuteurs, Bruno Tshibala les a rassurés. « Son Excellence le Premier ministre nous a suivis attentivement et il est prêt à nous accompagner », a-t-il déclaré.