Bruno Tshibala a donné des orientations relatives à la paix à la jeunesse de Beni

0

Le Premier ministre, Bruno Tshibala s’est entretenu, jeudi 13 juillet 2017, avec une délégation de la Jeunesse de la Majorité présidentielle ville de Beni, conduite par son président, Aksanti Bulungu Confi. Les jeunes de cette partie de l’Est de la République se disent très déterminés à accompagner le gouvernement congolais dans la consolidation de la paix. « Nous nous sommes dit qu’il faudrait venir voir le Premier ministre par rapport à la question de la paix dans notre milieu. Nous avons compris, pour nous jeunesse, que l’heure est arrivée, d’accompagner le chef de l’Etat, Joseph Kabila, dans le processus de pacification de notre province en général et de la ville de Beni en particulier », a déclaré Aksanti Bulungu. D’après lui, ils sont très satisfaits des orientations que Bruno Tshibala leur a données par rapport à ce qu’ils pensent et ce qu’ils doivent faire. « Nous estimons que, si nous pratiquons ce qu’il nous a dit, la paix reviendra. La paix concerne tout le monde et nous devons accompagner l’Etat », a-t-il affirmé.
Pour le président de la jeunesse de la MP de Beni, les conseils que le chef de l’exécutif leur a prodigués vont exactement dans le sens de la consolidation de paix, raison pour laquelle ils doivent accompagner le gouvernement, eux entant que population. Satisfaite d’avoir été entendue, la délégation a remercié le président de la République pour les efforts qu’il ne cesse de déployer. « Nous remercions le chef de l’Etat pour les efforts qu’il ne cesse de fournir parce qu’en sa qualité de commandant suprême, nous constatons des résultats progressifs sur le terrain et nous pensons qu’avec le gouvernement Tshibala il y aura satisfaction », a indiqué Aksanti avant de réitérer sa confiance au gouvernement auquel il demande de monter des stratégies politiques, diplomatiques et sécuritaires. « Nous espérons que ça va aller avec le gouvernement Tshibala, comme il s’agit d’un homme fort, un homme qu’il faut à la place qu’il faut. Nous pensons que la paix sera totale bientôt », a-t-il conclu.