Bruno Tshibala à St François de Sales de Kintambo pour commémorer le 30 juin

0

Après les paroisses Saint Benoît  et Marie Notre Dame d’Afrique de Lemba, c’est à l’église Saint François de Sales de Kintambo que le Premier ministre, Bruno Tshibala Nzenzhe  a participé ce vendredi, 30 juin 2017 au culte commémoratif du 57ème anniversaire de l’accession de la République Démocratique du Congo à la souveraineté nationale et internationale.

Pour la circonstance, le chef du gouvernement était accompagné du gouverneur de la ville de Kinshasa, André Kimbuta Yango et  Didier Tenge Litho, bourgmestre de la commune de Kintambo. Cette célébration eucharistique revêt un double caractère : commémorer la date du 30 juin et célébrer le sacrement de la première communion des   jeunes de cette paroisse.

Après deux ans de formation pour les uns et trois ans pour les autres, une centaine de jeunes, âgés entre 12 et 17 ans, ont pris pour la première fois le corps du christ sous forme d’hostie consacrée par le prêtre. Ce sacrement qui intervient après le baptême  a pour objectif de conduire les jeunes à ne  constituer qu’un seul corps avec le christ.

Dans son homélie, le célébrant du jour a salué la fidélité et le courage dont les heureux élus du jour ont fait preuve durant les trois années passées en formation. Il leur a rappelé les engagements et obligations qu’ils ont pris, parmi lesquels l’attachement au sacrement de la première  communion.

Invité à prendre la parole, le gouverneur de la ville de Kinshasa, André Kimbuta a salué et félicité l’assiduité des enfants. Il leur a prodigué des sages conseils afin qu’ils soient à la fois utiles à leurs familles, à l’église et à la nation. Parlant du 30 juin, André Kimbuta a déclaré que la ville de Kinshasa célèbre cet anniversaire mémorable dans un contexte politico-sécuritaire  particulier.

Sur le plan politique, l’autorité provinciale a évoqué les opérations de refonte du fichier électoral lancées depuis le 26 mai 2017 dans la ville capitale. Il a déploré le manque d’engouement constaté dans l’identification et l’enrôlement des Kinois, avant d’inviter les paroissiens à s’acquitter massivement de leur devoir civique.

Sur le plan sécuritaire, André Kimbuta a condamné les attaques ciblées contre les lieux carcéraux par des personnes non autrement identifiées. Le dernier cas en date est celui du commissariat urbain de la Funa qui a été pris pour cible par un groupe de bandits qui se sont heurtés à la résistance farouche des forces de sécurité. Le gouverneur de Kinshasa  qui regrette ces actes barbares,  appelle ses administrés à cultiver la paix en cette période où le pays s’apprête à aller aux élections.

Après la célébration eucharistique, les hôtes de marque des paroissiens de Saint François de Sales ont eu un tête à tête avec les membres du conseil paroissial avant de prendre congé du lieu sous les ovations retentissantes des fidèles et membres des partis politiques.