Banana : pour bientôt la construction du port en eaux profondes d’un coût de 4 milliards de dollars

0

Le Premier ministre, Bruno Tshibala a échangé avec une délégation d’investisseurs américains de Continental Energy Corporate et d’Harrison International Group. Leurs échanges ont tourné autour de plusieurs projets évalués à environ 20 milliards de dollars. L’un des projets, d’un montant de 4 milliards de dollars, porte sur les infrastructures portuaires dont la construction du port en eaux profondes, à Banana, au Kongo Central.

« Nous avons été chaleureusement accueillis par le Premier ministre. Ce sont des choses que nous avons convenus depuis longtemps et que nous avons organisées depuis les Etats-Unis. Nous sommes venus écouter le gouvernement congolais, à travers son Premier ministre, pour avoir l’appui nécessaire dont nous avons besoin dans la réalisation de ces projets », a déclaré Barry Taylor, Représentant de l’une des multinationales. A l’entendre, ils avaient signé un protocole d’accord en novembre 2011 avec la République démocratique du Congo, qu’ils veulent poursuivre. «Harrison International Group a signé un protocole d’accord avec la RDC depuis novembre 2011. Après être passés par plusieurs étapes, nous voulons passer au concret », a-t-il indiqué en rassurant que ces financements sont déjà mobilisés. « Dès le mois d’août, ces projets vont commencer à produire des effets », a-t-il ajouté.
Dans l’entretien que Bruno Tshibala a eu avec ses hôtes, il était aussi question de plusieurs autres projets d’affaires, notamment dans le domaine minier, de l’énergie, de l’agriculture… « Le projet est à long terme, mais, nous commençons par des choses qui stabilisent l’économie, qui donnent du travail. Surtout, nous voulons créer une banque sur place, laquelle va recevoir des financements », a-t-il conclu.