Cité de l’ OUA : Le séminaire gouvernemental a vécu

0

Le séminaire gouvernemental ouvert mercredi à la cité de l’union africaine, a clos ses portes ce jeudi 08 juin 2017. Pendant deux jours, les Vice-premiers Ministres, Ministres d’Etat, Ministres, Ministre Délégué et Vice-Ministres ont réfléchi sur les bonnes pratiques de la gestion de la chose publique, l’objectif visé étant d’améliorer la performance de l’action gouvernementale par l’adoption des méthodes et outils de gestion modernes et le renforcement de la cohésion de l’ équipe autour des priorités assignées à l’ équipe par le chef de l’Etat. Quarante-huit heures riches en enseignements et échanges entre séminaristes et panelistes.
« Les thèmes des exposés retenus et présentés, des riches échanges et recommandations formulés à l’issue de ce séminaire, auront été une forte sensibilisation sur l’engagement de chaque membre du gouvernement à travailler pour la réussite de son programme », a déclaré le premier ministre, Bruno Tshibala dans son discours de clôture.
Plusieurs recommandations ont sanctionné les travaux de la cité de l’OUA à savoir, rationaliser la gestion de l’administration publique et faciliter la collaboration entre cette dernière et les cabinets ministériels. Les participants ont aussi décidé d’organiser dans un bref délai un autre séminaire afin de consolider les relations entre les membres du gouvernement et instaurer la culture de responsabilité et de redevabilité des membres du gouvernement, vis-à-vis du chef de l’Etat, du Premier ministre et du peuple, à travers les lettres de mission suivant le format de gestion axée sur les résultats.
Dans son discours de clôture, le premier ministre a rappelé que les pesanteurs d’ordre sécuritaire et macroéconomiques ainsi que des difficultés vitales poussent son gouvernement à trouver des solutions qui passent notamment par le rétablissement de l’autorité de l’Etat sur l’ensemble du territoire national, la modernisation de l’enseignement primaire, secondaire et professionnel et la poursuite du redressement du système judiciaire. Bruno Tshibala a également insisté sur l’amélioration de la desserte en eau potable et la fourniture de l’électricité, la lutte contre la fraude douanière et la contrebande. Ce séminaire gouvernemental était aussi une occasion pour le premier ministre de réitérer son engagement à réduire la pauvreté et juguler les inégalités sociales ainsi que le problème de chômage des jeunes, qui lui tiennent personnellement à cœur.
« Je vous invite donc, mesdames et messieurs les membres du gouvernement, à vous approprier les recommandations de ce séminaire pour en faire un outil de travail afin de l’atteinte des objectifs assignés à notre gouvernement », a conclu le premier ministre.
Il faut noter que ce séminaire était organisé par le secrétariat général du gouvernement avec l’ appui technique du SENAREC ( Secrétariat national pour le renforcement des capacités).