Dimanche de Pentecôte : Catholique, Bruno Tshibala honore ses origines

0

Si ce jour-là, les apôtres, réunis dans un lieu appelé Cénacle virent apparaitre des langues de feu qui se posèrent sur eux , les chrétiens catholiques de la paroisse Notre Dame d’ Afrique de Lemba ont vu ce dimanche, le premier ministre communier avec eux. Fervent catholique et habitant de Lemba jusqu’avant sa nomination, Bruno Tshibala a bien voulu retourner aux origines pour célébrer la pentecôte avec les siens.
Avec madame son épouse et toute sa famille, le chef du gouvernement a assisté à la troisième messe, la latino-Française, messe au cours de laquelle, l’ officiant du jour, est largement revenu sur la fête de la pentecôte qui symbolise le cinquantième jour après la pâques. Le jour où les disciples encore émus de la mort de Jésus et de ses diverses apparitions, étaient réunis ensemble à Cénacle. Après avoir entendu un bruit étonnant, ils virent apparaître des langues de feu qui se posèrent sur chacun d’eux. Remplis de l’Esprit saint, comprenant les mystères de Dieu, ils se mettent à parler dans toutes les langues, et se sentent soudain investis d’une nouvelle mission, celle de répandre la bonne nouvelle de la résurrection de Jésus.
« Ce dimanche, c’est la fête de l’ église », a insisté le curé de la paroisse. Dans l’évangile tiré du livre de saint jean, le prédicateur a précisé que cette fête est celle de tous ceux qui ont reçu la grâce de l’ esprit saint. Il a recommandé à chacun d’ avoir le courage d’ annoncer la bonne nouvelle, de faire le bien et surtout d’ aimer son pays. Après la messe, Bruno Tshibala a échangé avec les membres du conseil paroissial. Il a promis de revenir de temps en temps communier avec ses frères et sœurs de la paroisse Notre Dame d’ Afrique.
Un geste de cœur qui a émerveillé les paroissiens, heureux de fêter la pentecôte avec le chef du gouvernement, son épouse et l’ensemble de sa famille. Pour cette nouvelle sortie, en homme de terrain, Brutshi comme on l’appelle, s’est offert un bain de foule. Paroissiens, habitants de Lemba, militants de l’UDPS, son parti politique et autres anonymes sont venus exprimer leurs soutiens à ce combattant de première ère qui incarne les idéaux du Tshisekedisme dont il défend sans cesse. Sur les banderoles arborées par la foule, l’on pouvait lire par exemple « Après Étienne Tshisekedi Wa Mulumba, Bruno Tshibala, répondant légitime du rassemblement » ou encore « Biso ba mamans ya Mont-Amba, toboyi distraction, tokende élections na Papa Bruno Tshibala Nzenze, traduire ( Nous les mamans de Mont-Amba, nous ne voulons plus de distraction, nous voulons aller aux urnes avec Papa Bruno Tshibala) Ndlr « . Comme pour dire, Lemba porte toujours à cœur, son premier ministre chéri.