RDC : Le gouvernement fait libérer un otage français

0

Philipe Michel est désormais libre. Le ressortissant français retrouvera bientôt ses proches. Kidnappé par des hommes armés avec quatre autres personnes à Salamabila, cité située dans le territoire de Kabambare au Maniema, cet employé de la société minière Banro a été libéré par ses ravisseurs. Une libération rendue possible grâce à l’ implication active du gouvernement de la République.
En effet, des instructions fermes ont été données par le chef de l’ Etat au vice-premier ministre, ministre de l’ intérieur et sécurité de tout faire pour obtenir la relaxation de tous les otages. Chose désormais faite.
Libéré depuis samedi soir, l’ex-otage français est arrivé ce lundi, 29 mai à Kinshasa. Il a été accueilli à l’ aéroport de Ndolo par le vice-ministre de l’ intérieur, Basile Olongo en présence de l’ ambassadeur français en poste à Kinshasa et d’ autres personnalités de service de sécurité du pays. A Kinshasa, Philipe Michel qui a passé 88 jours en captivité sera remis par le gouvernement congolais aux autorités de son pays. Sa libération a été saluée dimanche à paris par le président français, Emmanuel Macron.
«Le président de la République salue la libération de notre compatriote enlevé le 1er mars dans l’Est de la République Démocratique du Congo. Il félicite l’ensemble des acteurs qui ont œuvré à sa libération, en particulier les autorités de la République Démocratique du Congo pour leur mobilisation et l’efficacité de leur action», renseigne l’ Elysée dans un communiqué .
Il faut noter que les quatre autres personnes kidnappées, un sujet tanzanien et trois congolais ont également recouvert leur liberté.