Spéciale 8 mars 2017: Samy Badibanga honore la femme dans le Jardin des Premiers

0
le 8 mars

C’est dans le Jardin des Premiers, à la Primature, que les femmes parlementaires, ministres et vice-ministres, cadres  d’entreprises, journalistes…  maraichères, toutes catégories sociales confondues, ont célébré avec le Premier ministre Samy Badinaga Ntita, la journée internationale de la femme, ce mercredi 8 mars 2017.

Ci-après un extrait de l’adresse du Premier ministre à la femme r-dcongolaise.

« Je suis ravi de vous accueillir dans le Jardin des Premiers pour célébrer avec vous la journée internationale  de la femme.   Je tenais à vous témoigner de mon attachement particulier pour la femme, la famille et toutes les valeurs qui les sous-tendent car depuis des décennies, la femme rd-congolaise a su se distinguer comme le socle de la famille, a aussi montré ses performances dans les domaines de la politique, la musique, le sport, la presse ou encore le commerce.

Dans le rôle qui est le mien, je me porte garant d’être toujours avocat des femmes et de tout mettre en œuvre afin que la femme ait une place de choix dans notre pays.  Aujourd’hui est la parfaite occasion de saluer avec vous les avancées et les résultats appréciables ainsi que les réformes significatives réalisées par le gouvernement sous la conduite du président de la République dans le cadre de la promotion de la femme . On peut noter entre autres, l’adhésion de notre pays à la Stratégie mondiale des Nations-Unies 2016-2030 pour la santé des femmes, des enfants et des adolescents, l’intégration des questions  du  genre dans la planification générale du développement, l’élaboration d’un plan d’action national pour la mise en œuvre de la résolution 1325 des Nations-Unies sur les femmes, la paix et la sécurité, l’Accord-cadre d’Addis-Abeba sur la paix et la sécurité. Cependant, beaucoup reste encore à faire, car  de nombreux préjugés et discriminations continuent d’ entraver les efforts pour la promotion du genre ainsi que l’émancipation de la femme et de la jeune fille. Etant conscient de cette situation, je suis déterminé à faire progresser l’égalité de sexes et de chance pour un développement harmonieux. Le choix du thème pour cette année 2017: « les femmes dans un monde de travail en évolution, une parité 50/50 d’ici 2030 » est un thème qui s’aligne parfaitement avec les objectifs de développement durable, et de l’émergence de notre pays, la République démocratique. Je voudrais saluer la pertinence de ce sujet, et vous engager à une solidarité forte autour des résultats de vos réflexions, sans complexe, ni considérations ethniques, religieuses ou politiques, gage d’actions  cohérentes et dynamiques en vue de l’atteinte des objectifs. C’est ainsi que nos efforts combinés sur le champ de l’économie, de la justice, de la sécurité, de l’ éducation , et de la santé, sont déployés pour promouvoir l’épanouissement de la femme r-dcongolaise. J’espère que cette année connaîtra à nouveau des avancées notables, dans la mobilisation de tous pour l’épanouissement de la femme et de la fille, afin de donner des chances de succès francs à tous nos objectifs, notamment ceux de la cohésion nationale, du développement de notre pays et de l’organisation des élections.

Je souhaite en premier à la première dame et à chacune d’entre vous , une bonne fête de la Journée internationale de la femme. quand aux hommes pour ne pas les oublier, je dis silence, les femmes parlent.

Presse Primature