Belligérance entre Bantous et Pygmées dans la province du Tanganyika : Le gouverneur Ngoie Kitangala sollicite l’appui du Premier Ministre

0
Belligérance

Le Premier ministre Samy Badibanga a conféré ce mercredi 11 janvier 2017 avec le gouverneur du Tanganyika, Monsieur Richard Ngoie Kitangala qu’accompagnaient des notables de la province : le premier vice-président de l’Assemblée nationale Floribert Luhonge et le ministre des Mines Martin Kabwelulu Labilo. Au menu des entretiens, la situation sécuritaire qui s’est davantage détériorée dans la province du Tanganyika où les affrontements entre Pygmées et Bantous viennent d’atteindre un cinquième territoire, Moba.

«Il y a beaucoup de victimes, des morts par flèches, de nombreuses personnes admises dans les hôpitaux. Nous avons enregistré 41 250 ménages déplacés par ce conflit, cela donne plus de 300 000 personnes. C’est une situation catastrophique», a déclaré le gouverneur Richard Ngoie Kitangala à la presse à l’issue de l’entretien. Il a ajouté que lui et la délégation qui l’accompagne sont venus s’entretenir avec le Premier ministre sur les mesures sécuritaires à prendre pour mettre fin à ce conflit, mais aussi sur les moyens à mobiliser pour assister ceux qui sont dans les hôpitaux et encadrer le retour des déplacés dans leurs milieux d’origine. Il s’agira de leur apporter des kits de survie, le moyen de transport et la nourriture.

Selon le gouverneur, le Premier ministre Samy Badibanga s’est montré déterminé à prendre les mesures urgentes afin de restaurer la paix dans cette partie du territoire national. Vraisemblablement dépassé par la situation catastrophique qui prévaut dans sa juridiction, Richard Ngoie Kitangala s’est tourné vers la plus haute personnalité du gouvernement, le Premier Ministre. Pour dit-il lui expliquer, en vue d’envisager des mesures sécuritaires, assister ceux qui sont dans les hôpitaux et étudier les voies et moyens de retourner les déplacés internes qui avoisinent 41.250 ménages, soit 300.000 personnes quiont abandonnés leurs milieux habituels.

Devant la presse, le gouverneur s’est dit satisfait de l’assurance lui donné par le Premier ministre, celle d’analyser la situation et de trouver rapidement des pistes de solution.